top of page


Post
 

Les contres-postures et les hormones du bonheur

Dans la pratique du yoga, les "contre-postures" ou "postures de relaxation", peuvent favorisent la libération d'hormones du bonheur. Cela contribue à l'amélioration de l'état d'esprit et du bien-être général. Les hormones du bonheur qui sont particulièrement stimulées lors de ces postures incluent principalement :


1. Les endorphines : Ces hormones agissent comme des analgésiques naturels et procurent une sensation de bien-être et d'euphorie.


2. La sérotonine : Les contre-postures qui impliquent une ouverture de la poitrine et une extension de la colonne vertébrale favorisent la libération de sérotonine. Cette hormone est associée à la régulation de l'humeur, à la relaxation et à la réduction de l'anxiété.


3. L'ocytocine : Les postures qui sollicitent le système respiratoire et encouragent la relaxation, comme la respiration profonde associée à des étirements, contribuent à la libération d'ocytocine. Souvent appelée "hormone de l'attachement" ou "hormone du câlin", elle favorise les sensations de connexion, de confiance et de détente.


4. La dopamine : Certaines contre-postures qui sollicitent le corps de manière équilibrée et favorisent l'alignement stimulent la libération de dopamine. Cette hormone est liée à la motivation, au plaisir et à la récompense.


La pratique régulière du yoga contribue à une libération plus stable et régulière de ces hormones du bonheur, ce qui a un impact positif sur votre bien-être général et votre santé mentale. Les réponses hormonales varient en fonction de divers facteurs : le niveau d'engagement dans la pratique, la fréquence et la durée des séances.

102 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page